Le Soir (Pierre Maury)

Publié le dimanche  22 janvier 2017
Mis à jour le lundi  3 avril 2017

La fin du monde n’aurait pas eu lieu de Patrik Ourednik

Pierre Maury

Le Soir, 1er avril 2017


La post-vérité s’écrit aussi avant les faits, ce qui simplifie la vie. Ou la rend plus complexe, comme celle de Gaspard, traducteur et éphémère conseiller du président américain le plus bête de l’histoire du pays. À travers ce dont il se souvient et ce qu’il oublie, l’Histoire se réécrit avec fantaisie – « Avez-vous pris votre petit déjeuner ? » Un exemple parmi d’autres des ruptures dans un texte qui ne manque pas d’hypothèses savoureuses.