Le Soir (Vincent Engel)

Publié le dimanche  18 mars 2012
Mis à jour le mercredi  5 décembre 2012

Classé sans suite de Patrik Ourednik : décapant !

Vincent Engel

Le Soir, le 16/3/2012


Pour ceux qui, à juste titre, estiment que la littérature hexagonale s’enlise dans les replis graisseux de nombrils aseptisés, voici une lecture tonique et salutaire ! Ourednik est là pour nous rappeler que Kafka était bourré d’humour. Il en est plein, lui aussi, d’un humour à la fois tendre pour les faibles et impitoyable à l’encontre de toutes les médiocrités, lesquelles sont aussi nombreuses dans la Prague contemporaine, qui sont autant de manière de réécrire l’histoire — ou de l’oublier.

[...]