Lectures (Lucas Violin)

Publié le mercredi  8 février 2012
Mis à jour le vendredi  28 novembre 2014

LECTURES n° 9, 2005

Une brève histoire du XXe siècle

par Lucas Violin

Perec, célèbre pour avoir oublié dans l’un de ses romans un rond pas tout à fait clos terminé par un trait, joui d’une non moins grande renommée pour avoir été l’inventoriste le plus zélé du 20e siècle. Aujourd’hui, Patrik Ourednik lui emboîte le pas, et sur les chemins de l’histoire, encore.

Lucidité : Maître mots pour un travail qui porte ses fruits. Dans un ludique déballage des faits divers, évènements, anecdotes insignifiantes et scandales étouffés qui ont jalonnés ce siècle, notre apothicaire-comptable procède ici à une stylisation de l’histoire du 20e siècle. Exercice de style effrayant de candeur, puisque le siècle achevé nous y apparaît tel qu’il semble devoir à jamais figurer dans les mémoires : un brouhaha de mots et d’idées, éparsement jetées, énoncées sur un ton badin. Il s’agit là d’une véritable solderie grand-guignolesque dont les articles sont tantôt instruments de torture sur lesquels le sang se mêle à la rouille, tantôt boîtes à clou inusitée pour millénaristes frustrés, tantôt photos de famille des sociologues et historiens avant que le souper ne finisse en séance d’empoigne, farces et attrapes New-age, sage égalitarisme des sexes, blagues soixante-huitardes, fins de parties de théâtre, dadas en tous genres et manuel critiques du pouvoir de la pensée révolutionnaire, tout y est.

Patrik Ourednik nous offre ici l’outil pédagogique indispensable à l’épanouissement des masses étudiantes gorgées d’inculture crasse et de Coca Cola tiède dont je fais partie.

Pour Mémoire avec un grand M, Patrik Ourednik, Europeana, une brève histoire du 20e siècle aux Éditions Allia.