La Revue des deux mondes (Michel Crépu)

Publié le mardi  7 février 2012
Mis à jour le dimanche  18 mars 2012

LA REVUE DES DEUX MONDES

Europeana, une brève histoire du XXe siècle

par Michel Crépu

Étonnant petit livre, écrit par un essayiste tchèque né en 1957, vivant en France depuis 1984 et qui a traduit dans son pays des auteurs aussi importants de Beckett, Queneau ou Rabelais. Excusez du peu. Ici, l’auteur relève l’impossible pari de faire tenir une histoire du XXe siècle en tout juste cent cinquante petites pages. Le résultat est à la hauteur, un chef-d’œuvre de lucidité et de concision où l’auteur a réussit à trouver une distance qui fait voir sous une autre lumière le cauchemar qu’à été ce siècle. On dirait un mémorandum rédigé par un secrétaire d’ambassade qui aurait tout observé de son modeste bureau. Il y a du Kafka, sous la plume de ce M. Ourednik. Avec sobriété, l’auteur détaille, recense, pointe les innovations : par exemple l’usage du Zyklon B à Buchenwald en février 1940, à l’intention de deux cent cinquante enfants tziganes arrêtés à Bmo par la police tchèque. L’ensemble est mené avec un humour digne des auteurs susnommés, de sorte que cette lecture froide du XXe siècle se lit comme un traité vertigineux de lucidité banale : oui, nous avons vécu cela, oui, l’humanité – ce que l’on continue de désigner sous ce label – a été capable de telles initiatives. Aux antipodes d’un lourd message, Ourednik montre ici un talent de moraliste dont on est en droit d’attendre beaucoup. Ce livre a été élu livre de l’année 2001 en Tchéquie et déjà traduit en de nombreuses langues.