Le Quotidien (Grégory Cimatti)

Publié le mercredi  2 mai 2012
Mis à jour le jeudi  26 janvier 2017

Condensé d’Histoire

Grégory Cimatti

Le Quotidien, 29/2/2012


Une sorte de vrai faux manuel d’histoire – dresse un étonnant tableau du XXe siècle, abordant, pêle-mêle, les camps de concentration en même temps que l’invention de l’escalator et de la poupée Barbie. Une improbable épopée, tout en décalage.

Comment faire tenir toute l’histoire du XXe siècle dans un format de poche, en bousculant la linéarité chronologique et la hiérarchisation des évènements ? En 2001, Patrik Ourednik l’a fait, et sur 151pages ! Ça donne Europeana. Une brève histoire du XXe siècle, livre inclassable qui fera le tour du monde.

Se servant, comme point de départ, du supposé bug de l’an 2000 – censé provoquer la disparition du XXe siècle des mémoires informatiques – Patrik Ourednik brise la chronologie et met joyeusement à plat son histoire, à sa manière, c’est-à-dire de façon délibérément anarchique et sauvage.

Comme si l’auteur avait digéré et assimilé toute la culture européenne et les discussions inhérentes sur la théorie des races, les langues, le progrès technique ou encore l’humanisme, il recrache tout cela par l’entremise de rapprochements scabreux et par collage de clichés, ne craignant ni les raccourcis osés, ni les télescopages licencieux. Une synthèse qui soude les évènements les plus divers du siècle dernier, des catastrophes aux plus simples expériences quotidiennes. Un vrai fourre-tout, avec lequel l’auteur prend de la distance, dans cette volonté de ne pas délivrer une vérité sur l’Histoire. L’homme, alors, se balade dans les mots, tissant son récit comme instinctivement, en laissant venir à lui, en vrac, des centaines de faits de toute nature. Avec lui, on saute ainsi du coq à l’âne, de l’émancipation de la femme à l’invention de l’escalator, de la révolution sexuelle à la révolution bolchevique. Il jette dans le même tas deux guerres mondiales, l’apparition de l’électricité, du soutien-gorge et des sectes apocalyptiques, le camp de Theresienstadt, l’invention de la poupée Barbie et celle de la psychanalyse.